PAYSAGE : variations de l’esprit

Lmv opera

un physical opera commandé par
LA MAISON NATIONALE DE L’OPÉRA ET BALLET
Ljubljana, Slovénie 2003

metteur en scène, compositeur & chorégraphe   ANN PAPOULIS

chef d’orchestre  MARKO GASPERSIC  scène et costumes  KIRSTEN DEPHOFF
arrangement musical  BOJANA SALJIC  film  JASNA HRIBERNIK

acteur  JERNEJ SUGMAN
25 danseurs classiques, 12 musiciens d’orchestre de chambre, un chœur  de 8 chanteurs,
deux anges, un mezzo-soprano et un baryton

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide backgroundSlide thumbnail
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
ACT I
s 1  ouverture       s 2  sonate japonaise
s 3  ville       s 4  sonate de la mer
s 5  fin de l’été       s 6  sonate des hommes
s 7  danse de l’esprit       s 8  fermata
s 9  la folle       s 10  sonate de piano
s 11  piu vicino

ACT II
s 1      anacrusis       s 2      allegro sentito
s 3      limpido       s 4      la glace
s 5      danse       s 6      epilogue

Il m’emmena à la mer, et me raconta un paysage rempli de personnes faites de pensées,
devenues arbre de pensées, solidement ancrées dans un espace noir. Sonate de la mer, Acte I scène 4

enregistrés par la télévision slovène
opéra intégral :
Acte I
Acte II

extraits :

presse

LANDSCAPE Act II scene 6

‘…Ann Papoulis efface les limites
entre les cultures de différentes nations et de différents continents … ’ Dnevnik
24.III 2003
*
‘Le spectacle d’une durée de deux heures, en deux actes,
utilise la structure d’un drame grec …
Il y a des voies parlées, des arias, des sons de la nature,
une combinaison de musique en direct et de musique enregistrée,
de danse classique et de mouvements contemporains, de film…
Le décor est une pièce blanche avec de nombreuses portes pour les entrées et les sorties :
une sorte de labyrinthe fictif, où les pensées et les souvenirs prennent vie ;
les costumes blancs, rouges et noirs …
les voix des solistes créent une atmosphère méditative …
la chorégraphie est vive et complexe …
chaque danseur est intégré à l’oeuvre en tant qu’individu …
les sentiments volent librement à travers l’opéra …
Un opus théâtral, Delo
26.III 2003
*
‘Qu’est-ce que c’est, en fait, Paysage : variations de l’esprit,
un opéra, un ballet, un film ou une pièce de théâtre ?
Dans une symbiose d’une durée de 2 heures,
de projections vidéo, de danse, de théâtre et d’opéra,
et d’une grande panoplie d’expressions,
cette question ne se pose pas au spectateur.
Il est absorbé par le monde d’Ann Papoulis,
qui stimule questions et réflexions sur soi-même.
Il devient un témoin silencieux,
un compagnon calme de l’aventure qui se dévoile sur scène …
Le spectacle est un projet original comprenant
un large spectre de pensées, d’expressions fortes, et un haut niveau esthétique.
C’est un spectacle à propos de nos erreurs, de nos peurs,
et de nos sentiments inexprimés ;
notre captivité dans la cage du présent,
et la supposition que notre seul abri se trouve dans la liberté de l’esprit …
l’auteur pénètre dans les endroits les plus cachés de la pensée :
l’obscurité de l’esprit humain, le néant et l’éternel.
Les scènes sont profondes, dynamiques et dramatiques …
l’arrivée dans des paysages inconnus est relaxante, angélique …
la musique (avec de très bons arrangements de Bojana Saljic)
est empreinte de mélancolie, d’audace, de sensualité, de mysticisme, de bonheur …
Les structures théâtrales et chorégraphiques n’ont pas de creux conceptuels.
La dramaturgie est rationnelle et dynamique,
même si le spectacle saute d’un média à l’autre …’
De la réalité au néant et au éternel, Finance
27.III 2003

2 SPECTACLES