The Power of Present Time

moving in your inner Green Space

terrestrial roots

1957, the satellite Sputnik is launched into the earth’s orbit.
In those early days of the Space Age, the political theorist Hannah Arendt wrote,
“The earth is the very quintessence of the human condition.”
Though profoundly aware of the significance for humanity of space exploration,
her words were meant to remind us of the fundamental reality
that our physical bodies are inextricably linked to the movements of life on Earth.
Real and metaphoric roots are continually growing inside of us and in the world around us.
Our future as a technological civilization is dependent on our ability
to enter into harmonious cooperation with all other life circulating on the Earth.

In your Green Space you are aware that the essence of life
is happening right now inside of your mind and body and in the surrounding environment.
The Green Space opens up an expanse inside of you
that contains the past and the future, and that is fully grounded in the present.
By entering this expanse, you know that
what is today could be different tomorrow
depending on what you do today.

To access the energy of the Green Space,
focus on the growth that is occurring inside of your body —
your hair is growing, your nails, your skin is continually renewing itself, cells are growing.
Awareness of this growth connects you to life, giving you the feeling that
you belong to where you are now, no matter where that is.

In the Green Space, you are rooted in this moment, where we are now, you and I,
which defies the passage of time and the confines of space,
this moment where we are now…

HUMAN BEING IN AN INHUMAN AGE
 
Hannah Arendt Center

CROISSANCE
entre les fissuresGreen Post 2 Growth

À la fin de l’été dernier,
en début de soirée, j’ai baissé la tête vers le trottoir.
Des tâches vertes poussaient à travers le ciment –
petits bouts d’un vaste domaine de croissance qui vit sous la ville,
des racines persistantes innombrables qui ne cessent jamais de croître –
vers les côtés, en diagonale, en bas, en profondeur – et vers le haut.
L’architecture créée par l’homme ne peut pas rivaliser avec cette persévérance.
Les racines forcent leur chemin et jaillissent vers l’air et la lumière
montrant la puissance incroyable de la nature.

L’ENTRE-DEUX
5 The Reflecting Pool 1

Bill Viola La mare reflétante
Grand Palais, Paris 2014
 

J’entre dans une salle diffusant une lumière verte.
Un homme s’approche d’une mare dans une forêt luxuriante
et saute comme pour entrer dans l’eau.
Au moment où il saute, l’image se fige. Je m’assieds et je la contemple.

Son image se désintègre lentement et se confond avec la verdure environnante.
D’autres formes et images abstraites apparaissent progressivement
dans et à travers l’image, comme des pensées corporelles.
L’homme qui saute et moi, habitons le monde fertile de l’espace
qui existe entre les instants qui passent,
dans l’entre-deux du temps.


RELATIVITÉ
au cours du weekend
Green Post 3 RelativitySamedi matin.
Je me réveille tôt et je commence à travailler.
Je me délecte de la sensation de luxe du week-end.
Deux journées ouvertes s’étalent devant moi, exemptes de la pression de la semaine.
Je peux sentir, à travers les sons et l’énergie provenant du dehors,
le rythme ralenti de la ville.

Quelque part au fond de mon esprit,
plane la menace du lundi avec sa vitesse, ses obligations, ses soucis …
Je la repousse loin de moi, et je m’installe confortablement dans mon travail.

Mes pensées, au moment où j’écris, sont amples.
Les intervalles entre les secondes qui passent sont larges
et me proposent suffisamment d’espace pour vagabonder et dénicher des idées.
Le temps est entre mes mains.
Quelque chose s’ouvre pour moi.

DANSE VERTE
enraciné
 

5 Green Body

… les grillons chantent en rythme …
… une voix, parlant et chantant, s’insinue parmi eux …
… des mélodies entrent et sortent de divers instruments …
Tous ces sons enracinés en quelque sorte, dans l’air …

Des racines sortent de ma peau
dansent avec d’autres racines invisibles enlacées dans l’air.
Je ne sens pas de limite entre l’espace autour de moi et en moi.
Je suis tirée vers l’extérieur par un champ magnétique
avec des poches d’intensité
qui se déplacent constamment.
Mes mouvements et mes pensées défient la linéarité,
se tissant les uns dans les autres et en dehors.
Des pensées deviennent des extensionsdf de jambe,
des gestes, des mouvements de mon imagination.

#IrisMapGreen

1-Black-Diamond-vert2 Blue Diamond3 Pink Diamond4 Red Diamond6 Purple Diamond7 Gold Diamond